"Un village, une équipe !"

Présentation de la commune

Maire de la commune : Mr André PAILLAS

Habitants : 1213

Les origines connues de Bidos remonteraient au XIe siècle. De bourg rural comptant 200 âmes en 1900, le village s’industrialise petit à petit avec l’implantation des industries de la laine (usines Mazères 1894-1971), de fabrication de tissus pour espadrilles, puis de linge de maison (usine Lartigue-Artiga 1910), de l’aéronautique (Usines Messier 1938), de la fabrication d’objets en caoutchouc (Sklop).

Aujourd’hui, une vingtaine d’entreprises industrielles, de l’artisanat, du commerce, des professions libérales en constituent le tissu économique. De faibles emprises foncières (136 hectares), il a subi en cent ans une mutation une mutation importante, perdant son caractère rural. Les quelques terrains agricoles restant n’étant plus exploités que par deux agriculteurs.

Le tissu économique en fait un gros pourvoyeur de main d’œuvre qualifiée, tous emplois confondus, qu’ils soient effectifs ou induits.

Implanté sur deux axes majeurs (RD 55 et RN 134), le village supporte un transit important de circulation entre l’Espagne et les grandes métropoles nationales.

Patrimoine

  • Château de Lassalle, demeure seigneuriale du XVIIIème siècle – Inscrit aux Monuments Historiques. Propriété privée. Ne se visite pas
  • Eglise Saint-Martin : autel avec tabernacle XVIIIème siècle, chandeliers, statues en bois doré de la Vierge à l’Enfant, de Saint-Joseph, un remarquable tableau peint sur bois  « Adoration des Mages » du début du XVIIème siècle, œuvre qui semble d’origine flamande, peut-être de l’entourage des Francken
  • Lavoir en contrebas de l’église

Equipements de loisirs et pratiques sportives

  • Salle de sports : basket – tennis – volley – terrain de pétanque
  • Aires de jeux : au bourg (en face de la mairie) et au lotissement des fleurs
  • Zone d’activités d’eaux vives (rafting, etc)
  • Zone de pêche : pratique de la pêche à la truite et au saumon